Au travail

Rôle | Le disability manager
Le disability management est une méthode basée qui vise le maintien au travail ou un retour au travail de la personne en incapacité de travail. Au centre de cette méthode : les besoins individuels de la personne, les conditions de travail et le cadre législatif. Elle est née au Canada et depuis, c'est prè d'une trentaine de pays qui sont accrédités pour former des disability managers. Le disability management s’appuie sur 2 piliers :
  • une approche systématique au niveau de l’entreprise
  • des efforts coordonnés au niveau de la personne.

Le disability manager est la personne clé, interne ou externe à l'entreprise, qui met son expertise au service d'une politique structurelle et personnalisée du retour au travail après une incapacité éventuellement invalidante. Il est un facilitateur entre les différents acteurs impliqués dans la réintégration professionnelle d'un travailleur. Grâce à son expertise, il assure une bonne coordination du processus et l'implication de tous. Il sait également quand faire appel à une ressource extérieure nécessaire à un cas particulier (un subside pour un aménagment de poste par exemple). 

Le disability manager peut assurer un rôle de coordination de la politique de Disability Management (DM) ou être un "case manager" càd coordonner les trajets de retour individuellement de A à Z. Ce sont deux fonctions différentes. 

Quand intervient-il ?

  • En amont, il travaille avec la direction, le service RH, les collaborateurs de tous niveaux, à une réflexion pour structurer le processus de retour au travail après une incapacité. 
  • Il coordonne la politique choisie en s'assurant que les rôles et les responsabilités de chacun soient claires et transparentes.
  • Le "case manager" suit le trajet individuellement du retour du travailleur depuis le 1er jour d'incapacité. 
  • Le disability manager et le case manager évaluent la qualité des trajets de retour au travail en analysant les étapes et le résultats. Ils font un feedback constructif de la politique mise en place (càd pointer ce qui n'a pas été et relever ce qui a fonctionné dans un processus constant d'adaptation et d'amélioration). 
  • Il communique constamment avec tous les acteurs pour connaître leur actualité et créer une relation de confiance. 
  • Il a des compétences de coach, càd qu'il permet au potentiel de chacun de s'exprimer grâce à une écoute bienveillante, une position non jugeante et des questions qui obligent à la réflexion. 
  • Il fait preuve de proactivité et de créativité. Le DM n'est pas une science figée, mais un processus mut par la croyance dans la capacité de chacun à s'adapter et à rebondir. 

Conseils coach

  • Pour que le disability manager soit une plus-value pour l'entreprise, il faut qu'il ai les moyens et le soutien de la direction, qu'ils partagent une même vision
  • S'il n'y a pas de disability manager ou de case manager dans votre entreprise, n'hésitez pas à en parler. Un consultant externe en DM a un rôle intéressant à jouer, car il a une position tierce et apporte un regard neuf sur la situation. 
  • Informez-vous sur les politiques de DM qui fonctionnent. S'inspirer de la réussite des autres peut vous faire gagner un temps précieux.