Au travail

Rôle | Les collègues
Dans la plupart des cas, nous avons des collègues de travail. Ces derniers ont un rôle crucial à jouer dans le retour au travail d'un des leurs qui a fait face au cancer. Cependant, leur place est diffcile car il s'agit de trouver "la bonne distance". Généralement, si la situation d'avant la maladie était bonne, elle le restera et inversément. Si vous êtes le collègue d'une personne qui revient après un cancer, la meilleure chose à faire, c'est de rester bienveillant. Une maladresse se pardonne si elle a été commise en partant d'une bonne intention. 

La charge de travail supplémentaire éventuelle et la place à donner (rendre) à la personne qui revient, doit être gérée par le manager de l'équipe qui veillera à la bonne communication (voir rubrique "manager"). Il est toutefois important que la parole des collègues puisse être écoutée, et non seulement entendue. 

Quand intervient-il ?

  • Selon le degré de proximité avec la personne, des petites attentions sont toujours bienvenues pour accueillir le collaborateur qui revient après un cancer.
  • Communication des ajustements nécessaires au retour serein du collaborateur ayant eu un cancer afin d'éviter les malentendus. 
  • Le choix de partager ou non aux collègues des informations sur votre cancer vous revient (éventuellement via votre manager). 

Conseils coach

Pour le travailleur qui revient après un cancer :
  • Vous êtes maître de ce qui peut être communiqué à vos collègues, mais n'oubliez pas que lorsqu'il y a des blancs dans la communication, les personnes le remplissent avec leurs fantasmes, croyances, préjugés. 
  • Vous avez vos porpres limites, mais il faut aussi comprendre celles des collègues qui pourraient avoir une surcharge de travail. Leur faire part de votre reconnaissance est important. 
  • Les maladresses ou remarques des collègues à votre égard sont souvent le reflet de leurs propres peurs/croyances. Ne prenez pas tout personnellement (même si c'est compliqué). A ce sujet, je vous invite à écouter la chronique radio  "Tendances Première : les réactions désobligeantes peuvent être le fruit de projections, comment les déjouer ?"

Pour les collègues de la personne qui revient après un cancer: 
  • Bienveillance, empathie. 
  • Osez partager vos craintes (à votre manager ou responsable RH pour éviter que cela ne devienne un conflit sur un malentendu). 
  • Simplement exprimer que vous êtes là si besoin, et dans la mesure de vos possibilités, et heureux du retour de la personne. A ce sujet, je vous invite à réécouter la chronique radio "Tendance première : de quoi parler avec une personne atteinte de cancer?"