Médical

Rôle | Médecin conseil
Le médecin conseil agit au nom de votre mutuelle pour évaluer votre incapacité de travail et donc si vous pouvez bénéficier d'une idnemnité de la mutualité. C'est aussi lui qui peut envisager avec vous votre réintégration professionnelle, en concordance avec l'avis de l'équipe pluridisciplinaire qui l'entoure, constituée de paramédicaux (psychologues, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, infirmiers...) ainsi que de votre médecin traitant et du médecin du travail. 

Quand intervient-il ?

  • Le médecin conseil réalise au plus tard 2 mois après le début de l'incapacité de travail un "quick scan", càd une analyse des capacités restantes du travailleur sur base de son dossier médical dans le but d'évaluer si un trajet de réintégration peut être entamé. Si c'est le cas, et que le travailleur n'a pas déjà démarré de son propre chef ou à l'initiative de son médecin du médecin du travail un trajet, le médecin conseil renverra le travailleur auprès du médecin du travail pour ce faire (avec éventuellement une proposition de redémarrage à temps partiel thérapeutique).
  • Dès le début de votre incapacité de travail et en fonction de l’évolution médicale, le médecin-conseil vous informera au mieux sur toutes les possibilités qui existent. Il peut donc vous proposer: 
    • une réorientation prfessionnelle
    • des formations de remise à niveau
    • des informations sur les aides financières dans la remise à l'emploi
  • C'est le médecin conseil qui suivra votre évolution de manière régulière pour décider de prolonger ou de mettre fin (entièrement ou partiellement) à votre incapacité de travail. 
  • Pour évaluer votre incapacité, le médecin conseil tiendra compte de votre profession actuelle durant les 6 premiers mois de votre incapacité. Ensuite, il se référera à toutes les professions liées à votre formation et à votre expérience professionnelle passée. Exemple : une puericultrice qui ne peut plus porter de petits enfants suite à un lymphœdème du membre supérieur, aussi appelé syndrome du "gros bras", pourrait se voir suggérer de se former pour enseigner en école de puericulture.  

Conseils coach

La visite du médecin conseil est souvent redoutée car il est perçu comme le "controleur" de votre état de santé. Il est vrai que son rôle consiste à vérifier le degré de votre incapacité de travail. Mais pour ce faire, il doit avoir toutes les cartes en main. N'hésitez pas à lui partager votre état de fatigue, ou autres symptomes post cancer qui ne se voient pas. Si vous avez fait un bilan de vos capacités cognitives avec un(e) neuropsychologue, partagez-le avec le médecin conseil. Plus il dispose d'éléments concrets, plus il pourra vous aider pour revenir au travail dans un cadre serein au moment opportun. Tout comme ses collègues médecin traiatnt et médecin du travail, il est tenu par le secert médical et ne peut partager des informations sur votre diagnostic. Profitez en pour partager vos éventuelles craintes. Il pourra certainement aussi vous aider ou vous réorienter vers les spécialistes ad hoc.